Témoignages

Après sept semaines de traitement, il pouvait lever le genou. Chaque semaine, nous avons vu de nouvelles améliorations : il a retrouvé l'équilibre, peut de nouveau avaler et se nourrir, son champ de vision, réduit à gauche, s'est rétabli.

Elise Mulder-van Gulik (Pays-Bas)

Après un deuxième mois de traitement, elle avait récupéré une grande partie de son équilibre et de sa force corporelle. Elle pouvait marcher et monter les escaliers. Elle a maintenant terminé son traitement de trois mois et reprend ses activités normales. Nous avons décidé de prolonger le traitement, en espérant qu'elle récupérera le plein usage de sa main gauche. Je recommande vivement aux victimes de suivre un traitement NeuroAiDTM pour accélérer et améliorer leur récupération.

La femme de M.Kong, 49 ans (Singapour)

Une semaine plus tard, il recommençait à avaler, d'abord de la purée puis progressivement des aliments solides. Fin janvier, il contrôlait sa vessie et n'était plus incontinent, et commençait à marcher. Fin février, il marchait avec une canne et avait retrouvé sa voix bien que l'aphasie ait persisté alors. Il a aussi depuis retrouvé toutes les sensations dans le bras droit, même s'il manque de force dans l'utilisation.

Nasreen Madhany (Canada)

Après une semaine de traitement, il commença à retrouver le sourire, à prendre davantage conscience de son entourage, et à mieux reconnaitre ses proches. Progressivement, il s'est mis à discuter avec les infirmières et à effectuer des gestes simples comme tendre la main, lever un bras ou encore jouer au ballon (c'était un ballon mappemonde avec lequel il faisait des têtes). Il commença aussi à utiliser la télécommande de la télévision pour changer les chaines lui-même (tout cela en un mois seulement).

Le père de Martha Duarte, 68 ans (Paraguay)

nous avons décidé de commander un traitement NeuroAiD™ de 3 mois. Mon père a du réapprendre à marcher et nous sommes toujours dans le long combat pour qu'il retrouve la parole. Guidé par sa famille, mon père est maintenant capable de mener la plupart de ses activités seul. Il a retrouvé de la mobilité dans les doigts et la main et continue encore de progresser.

Le père de Kathy Roff, 72 ans (Australie)

Depuis qu'il a commencé le traitement, il a retrouvé de la mobilité dans sa jambe et son bras droits, son élocution est bien plus claire, il est moins déprimé, mange mieux et a repris 3 kg.

Le père de Malcom Wells, 73 ans (Australie)

Je viens de finir mon deuxième mois de traitement et suis sur le point de commencer mon troisième mois. J'ai fait des progrès en ce qui concerne le contrôle de mes membres. Je maitrise bien mieux mon épaule en position couchée. Les mouvements de ma jambe s'améliorent aussi lentemen

Anil Kumar Gupta, 38 ans (Inde)

Au cours des 3 mois qui ont suivi son retour à la maison elle a commencé à reprendre un peu de poids et peut désormais marcher avec un déambulateur. Nous n'utilisons plus l'élévateur et l'aide d'une personne suffit désormais. Tout le monde a remarqué à quel point elle a récupéré. Comme ses progrès sont arrivés uniquement depuis qu'elle prend NeuroAiD™

Mark Andrews (Royaume-Uni)

J'ai commencé un traitement NeuroAiD™ de trois mois après mon AVC, et je sens que depuis, je suis beaucoup plus vif et que ma mémoire s'améliore.

Carl Livermon (USA)

J'ai démarré le traitement en Décembre 2006 malgré le prix élevé je ne le regrette pas puisque je peux maintenant marcher sans aucune aide à la maison. Je peux ouvrir et fermer ma paume sans problème même si je manque encore de force. Je suis maintenant plus indépendante dans mes activités quotidiennes

Mme. Tay (Singapour)