Skip to main content

Mario Peraic, 58 ans (Australie)

By août 5, 2010janvier 19th, 2018Témoignages

Au cours de ces 3 mois de traitement NeuroAiD™, nous avons constaté plusieurs améliorations de son état. Ainsi, elle est maintenant capable de se lever de sa chaise sans aide, elle est plus alerte et son expression a gagné en clarté. Elle semble aussi moins déprimée, et a regagné de l'appétit.Elle a même repris du poids.

Mario Peraic, 58 ans (Australie)

Sa mère a commencé NeuroAiD™ un an après son accident vasculaire cérébral hémorragique.

«Ma mère a eu un AVC hémorragique en 2006 à l’âge de 58 ans. Elle a d’abord été paralysée du côté gauche. A sa sortie de l’hôpital, elle était encore très dépendante et a donc été admise dans un centre de réadaptation où elle est depuis. Nous lui rendons visite quotidiennement et veillons à ce qu’elle suive régulièrement les séances de physiothérapie et d’orthophonie dont elle a besoin. Elle a récupéré une partie de ses fonctions motrices au fil du temps. Nous avons d’abord entendu parler de NeuroAiD™ sur Internet. Bien que son AVC ait eu lieu plus d’un an auparavant, nous avons décidé d’essayer NeuroAiD™. Ma mère a maintenant terminé son traitement NeuroAiD™ de trois mois. Au cours de ces 3 mois de traitement NeuroAiD™, nous avons constaté plusieurs améliorations de son état. Ainsi, elle est maintenant capable de se lever de sa chaise sans aide, elle est plus alerte et son expression a gagné en clarté. Elle semble aussi moins déprimée, et a regagné de l’appétit. Elle a même repris du poids. Nous sommes très heureux de voir ces progrès continus, bien que lents, et avons décidé de prolonger son traitement NeuroAiD™ pendant encore au moins deux mois à la demande de ma mère.»