Skip to main content

La mère de Cindy Salim (Indonésie)

By août 5, 2010janvier 19th, 2018Témoignages

Après 5 mois de traitement NeuroAid et de rééducation intensive (ergothérapie, physiothérapie, orthophonie) toujours en cours aujourd'hui, je suis fière de constater que : elle est désormais capable de marcher seule avec une canne, elle a fait beaucoup de progrès sur le plan cognitif

La mère de Cindy Salim (Indonésie)

« Ma mère a souffert d’un AVC hémorragique (saignements au niveau des noyaux gris centraux) le 8 janvier dernier. Pendant l’opération, les médecins lui ont placé un « shunt » (canal artificiel) pour réguler la circulation du liquide cérébral dans le cerveau. Après son accident, ma mère était hémiplégique du côté droit, et souffrait aussi d’importants troubles cognitifs (pertes de mémoire, troubles spatiaux-temporels, difficultés à parler et calculer). Quand nous avons quitté Singapour, où maman s’était faite opérée, elle ne pouvait pas se tenir debout plus d’une minute.

Après 5 mois de traitement NeuroAid et de rééducation intensive (ergothérapie, physiothérapie, orthophonie) toujours en cours aujourd’hui, je suis fière de constater que :

 

  • elle est désormais capable de marcher seule avec une canne (son médecin rééducateur lui apprend à marcher sans aide bien qu’elle manque encore de confiance en elle)
  • elle a fait beaucoup de progrès sur le plan cognitif : elle a retrouvé la mémoire, parle d’une voix claire et distincte, et fait part de ses envies à son entourage. Elle a aussi retrouvé le sommeil et l’appétit. Elle a encore du mal à effectuer des calculs mais y parvient parfois spontanément.
  • à présent nous concentrons nos efforts sur la récupération de sa main en espérant qu’elle soit aussi rapide que pour sa jambe !

Même son médecin rééducateur nous dit qu’elle progresse énormément ! Je suis si heureuse de l’entendre que j’ai décidé d’écrire notre histoire pour la partager avec d’autres familles de victimes d’AVC. »