Interaction avec d’autres médicaments

capsulesNeuroAiD ne doit pas remplacer votre traitement habituel, prescrit par votre médecin traitant. NeuroAiD peut être pris conjointement avec de l’aspirine, des anticoagulants, des antiplaquettaires, des traitements contre l’hypertension artérielle, pour abaisser le cholestérol, pour atténuer les effets d’un diabète, etc. prescrits par votre médecin. A ce jour, nous n’avons renregistré aucune interaction de NeuroAiD avec d’autres médicaments.

Des essais cliniques ont montré que NeuroAiD n’interagit pas avec l’Aspirine. Les patients associant NeuroAiD à des anticoagulants n’ont relevé aucun impact sur leur INR. Si vous prenez des anticoagulants, nous vous recommandons néanmoins de faire suivre votre taux d’INR par votre médecin traitant, ce qui est une mesure classique lors de l’association d’anticoagulants avec d’autres médicaments.

Nous demandons régulièrement à nos patients de nous communiquer la liste des médicaments qu’ils associent à NeuroAiD. Cette liste est tenue à jour. N’hésitez donc pas à nous poser des questions au sujet d’un médicament spécifique.

Effets secondaires

Des essais cliniques ont démontré que le traitement NeuroAiD n’a aucun effet sur les paramètres sanguins, le foie, les fonctions rénales ou la pression artérielle. Ceci est valable que l’on commence le traitement NeuroAiD quelques jours ou plusieurs semaines après l’AVC ischémique.

Les essais cliniques réalisés sur NeuroAiD n’ont fait état que de rares cas de nausées et vomissements chez des patients suivant le traitement (0,5% des patients). Dans la plupart des cas, les médecins conseillent simplement de réduire le nombre de capsules NeuroAiD pendant une semaine avant de reprendre progressivement la posologie recommandée.

La base de données de pharmacovigilance de Moleac n’a enregistré que très peu d’effets secondaires: des cas très rares de légers maux de têtes, de nausées ou vomissements, de diarrhée ou de vertiges. De plus, des cas très rares de patients se sont plaints d’avoir la gorge sèche après plusieurs mois de traitement, et doivent donc boire plus d’eau.

Un contrôle-qualité strict

NeuroAiD est produit par le même établissement industriel depuis 10 ans, en accord avec les Good Manufacturing Practices (GMP – Bonnes Pratiques de Fabrication) édictées par la SFDA (Sino Food and Drug Administration). Les standards GMP s’appliquent à un large éventail de processus associés à la fabrication de suppléments alimentaires, dont la sélection des matières premières, la production, les procédures de contrôle, les tests en laboratoire, le packaging et la distribution.

Ces procédures sont régulièrement auditées par des autorités sanitaires indépendantes telles que HSA (Health Science Authority of Singapore – Les autorités sanitaires de Singapour) notamment.

Les ingrédients de NeuroAiD sont soigneusement sélectionnés conformément aux recommandations de la pharmacopée chinoise. Chaque lot de NeuroAiD est analysé par des laboratoires indépendants afin de valider sa conformité avec les normes internationales en matière de sécurité pour les patients.